Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne modifiez pas les paramètres de votre navigateur, vous acceptez tacitement l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'ai compris

Le Home Budoka utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur, mais aussi pour réaliser des statistiques.

Pour en savoir plus :

http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

header6-with-mask.jpg header2-with-mask.jpg header5-with-mask.jpg header3-with-mask.jpg header1-with-mask.jpg header4-with-mask.jpg
  • Le soir de la première journée des championnats de France de Yoseikan Budo 2008 à Besançon, Maître Hiroo Mochizuki dispensait un stage ouvert à tous. Etant venu encourager mes camarades du Dijon Yoseikan Côte d'Or (3 médailles dont un titre sur 5 compétiteurs) tout le week-end, je comptais profiter de l'occasion pour participer au stage. Le soir venu, je me prépare...

  • Vendredi 20 mars 2009, 18 heures, je me rends au tout nouveau Dojo Régional de Bourgogne à Chevigny-Saint-Sauveur (proche de Dijon). Maître Hiroo Mochizuki y propose son traditionnel stage ouvert à tous, dans le cadre des Championnats de France de Yoseikan Budo. Après avoir enfilé ma tenue hybride, veste de Yoseikan, pantalon de Judogi pour cause de déchirage de pantalon de Yoseikan, je pénètre dans le Dojo...

  • Le troisième DVD Kata officiel vient de sortir, disponible sur le Yoseikan Shop ou sur le site de l'école Mochizuki.

    Au programme :

    • Un vibrant Happoken Sandan par Kyoshi Mochizuki
    • Un spectaculaire Hashakuken Sandan par Mitchi Mochizuki
    • Un très beau Ken Kihon Kumite dans un cadre somptueux (voir copie d'écran) par les deux Maîtres
  • Happoken Godan est le cinquième et dernier Kata de la série de base et conclue l'étude des atemis : il combine les différentes façon de lancer l'onde vues dans les quatre premiers Kata et insiste plus particulièrement sur les enchaînements et les déplacements [1].

  • Happoken Nidan est le deuxième Kata du Yoseikan Budo.

    Alors que le premier Kata, Happoken Shodan, est assez binaire (je bloque, je contre, j'avance...), Happoken Nidan introduit quelques subtilités :

  • Alors que Happoken Shodan est tout en stabilité et en puissance, que Happoken Nidan est tout en esquive et en enchainement, Happoken Sandan, lui, est un savant mélange des deux. Il s'agit d'une version avancée de Happoken Shodan dont il reprend le schéma en comblant les trous laissés dans ce dernier. [1], [2]

  • Happoken Shodan est le premier Kata du Yoseikan Budo.

    C'est un Kata assez court qui insiste en particulier sur la stabilité des positions et sur la puissance dégagée en exécutant les techniques.

  • Happoken Shodan posait les bases de l'ondulation, la recherche de puissance ; Happoken Nidan intégrait les enchainements, l'esquive, les mouvements en "vague" ; Happoken Sandan apportait les prémices de la vibration. Happoken Yodan intègre tout cela dans un Kata bien plus long et plus riche que ses prédécesseurs, où l'on insiste sur l'utilisation des mouvements en "onde inverse".

  • Hyoli No Kata est un kata faisant partie de l'héritage technique de l'école Yoseikan de Maître Minoru Mochizuki. Il est donc enseigné dans le Yoseikan Budo de Hiroo Mochizuki mais également en Nihon Taï Jutsu ou en Aikibudo qui sont historiquement liés à l'école Yoseikan.

  • Assez peu connu mais partie intégrante du Yoseikan Budo, Keri Goho est, comme son nom l'indique, un Kata d'apprentissage des cinq coups de pieds fondamentaux de la discipline : Mae Geri - Mawashi Geri - Yoko Geri - Ushiro Geri - Ura Mawashi Geri.

  • En dehors de la compétition où le règlement est restrictif pour des raisons de sécurité, le combat sportif au Yoseikan Budo se pratique généralement sous forme de combat libre (pieds-poings-genoux-projection-combat au sol-soumissions). Soit sous forme plein-contact, soit sous une forme souple dont le but n'est pas de vaincre son adversaire mais de développer ses qualités techniques (exécution, timing, initiative, créativité...).

  • Pour des raisons de lisibilité le Yoseikan Budo est souvent scindé entre aspect sportif et aspect traditionnel. Je m'attarde ici sur l'aspect traditionnel.

  • Afin de mieux cerner l'esprit du Yoseikan Budo, je vous propose un florilège de citations de Maître Hiroo Mochizuki et de ses fils.

    Retrouvez désormais les citations d'Hiroo Mochizuki et d'autres Grand Maîtres du Budo dans la catégorie citation.

  • Bonjour à tous,
    J'aimerais débuter cette année 2014 en partageant cette lettre de Hiroo Mochizuki, datant d'aout 2013 et publiée sur la page facebook de la World Yoseikan Federation.

    Dans cette lettre, le Maître revient sur la mission que son père lui a confié, sur ses relations avec les autres Maîtres historiques du Dojo Yoseikan, sur le passé et l'avenir de l'école Yoseikan.

  • Yoseikan Budo Quetigny (Dijon) - Reprise 2018

    Démonstrations

    Retrouvez-nous le dimanche 9 septembre 2018 sur la scène du vide grenier des allées cavalières à Quetigny !

    Reprise

    Les cours reprennent début septembre, date à définir ultérieurement (lundi 3 septembre 2018 ?).

    Adresse

    Le centre social déménage durant la mois d'aout, à la rentrée, retrouvez le Yoseikan Budo au :

    Centre Social La Passerelle
    3, allée des Jardins
    21800 Quetigny

    Horaires

    Lundi 18h15 - 19h15 : enfants à partir de 7 ans
    Lundi 19h30 - 21h00 : adultes et ados
    Lundi 21h00 - 21h30 : travail libre, préparation spécifique (grades...), c'est là aussi qu'on fête les anniversaires...

    Contact

    Pour toute question concernant le Yoseikan Budo et sa pratique au club, laissez nous un message sur notre page facebook : https://www.facebook.com/yoseikanquetigny

    Ou alors via le formulaire de contact de ce site : Contacter le Yoseikan Budo Quetigny

     

     

     
     
  • Vidéos, articles, interviews et autres documents pour mieux comprendre le Yoseikan Budo et son histoire.

  • Maître Hiroo Mochizuki a fait du mouvement ondulatoire la clé de voute du Yoseikan Budo. Cette notion ambigüe se transmet difficilement, laisse perplexe bien des pratiquants - moi le premier - et beaucoup d’enseignants. Pour essayer de cerner un peu mieux ce principe indissociable du Yoseikan Budo, je vais regrouper ici toutes les ressources le concernant.

  • Le cas de Tanto Happo est un peu particulier car ce Kata, démontrant à l'origine les différentes coupes au tanto (couteau) a évolué au cours de l'histoire du Yoseikan Budo en donnant naissance à trois formes distinctes mais complémentaires :